Architecte de formation, Jamshid se tourne très vite vers le métier d'acteur et de metteur en scène, puis devient en parallèle artiste peintre. Sa carrière d'artiste pluridisciplinaire l'amène naturellement, dans les années 1990, à retourner vers sa passion première, la danse, en s'interressant cette fois au tango argentin. il se forme auprès des plus grands de l'époque, et pour peaufiner son tango, il suit pendant 4 ans une formation intensive de danse : classique, jazz et contemporain. Il se produit sur scène en tant que Tangueros depuis 1998, et enseigne le tango argentin depuis 2002, notamment à l'université de Toulouse, c'est d'ailleurs là qu'il rencontrera, Vinciane, une petite lilloise, qui deviendra sa future partenaire, avec qui il forme un duo de professeurs depuis 2007 à Lille, original et rare, de part leur complicité et leur longévité, depuis 2007.

Mot de notre Professeur

Le danseur comme une tige de bambou est enraciné dans le sol, se tend vers le ciel à partir du sommet de son crâne, ainsi il relie la terre, l’homme et le ciel. 

L’accent est porté sur la respiration, le maintien et la posture, tremplin à l’unité du physique et du mental et à l’envol vers la danse. 

Sentir la qualité d’un sol, l’épaisseur de l’air, la nuance de la lumière, la qualité du son, le temps, la mélodie, les instruments … l’appréhension de ces subtilités n’est possible que par un esprit exercé.